Les aides financières

Les prestations proposées par « VIE ET JEUNESSE » peuvent faire l’objet d’aides diverses provenant d’organismes publics ou privés, de prises en charge financières partielles ou complètes, de certains avantages fiscaux et financements, selon votre situation personnelle (âge, revenus, situation) :

Si vous avez plus de 60 ans, que vous soyez en mode prestataire ou mandataire, vous pouvez bénéficier de l’aide personnalisée à l’autonomie (APA) selon certaines conditions. Cette aide publique attribuée par le Conseil Général de votre département concerne les personnes «qui se trouvent dans l’incapacité d’assumer les conséquences du manque ou de la perte d’autonomie liées à leur état physique ou mental» et «qui ont besoin d’une aide pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie».

Le montant de l’APA est calculé en fonction du degré de perte d’autonomie, évalué lors de la visite à domicile de l’équipe médico-sociale du Conseil Général.

Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie concerne toutes les personnes âgées de plus de 60 ans subissant une perte d’autonomie et les conduisant ainsi à ne plus pouvoir effectuer seules les gestes élémentaires de la vie quotidienne.
L’APA (créée par la loi du 20 Juillet 2001) est destinée à prendre en charge les aides, de toute nature, nécessaires pour accomplir les actes de la vie quotidienne (ménage, portage de repas, toilette, aménagement de l’habitat…) Cette aide peut être versée pour financer soit un plan d’aide à domicile, soit un accueil en établissement.
Cette aide se substitue à la Prestation Spécifique Dépendance (PSD). Elle est versée par le conseil général du département de résidence de la personne âgée.
Une participation, variable selon les revenus, peut rester à la charge de la personne âgée.
L’APA est déterminée sur la base d’un barème national unique.
Son montant dépend du degré de dépendance.
La perte d’autonomie est mesurée par une grille d’évaluation qui comporte 6 groupes, des personnes les plus dépendantes physiquement et psychologiquement (GIR 1) aux personnes valides (GIR 6). Seules les personnes souffrant d’une perte d’autonomie classées dans les catégories G.I.R. 1 à G.I.R 4 peuvent bénéficier de l’A.P.A.

Celle-ci n’est pas cumulable avec certaines prestations ayant un objet similaire (allocation compensatrice pour tierce personne, aide ménagère à domicile, …).
Elle varie selon le choix et les besoins de la personne :
La personne âgée peut en effet choisir de rester à domicile ou de résider en établissement (selon son état).
Elle varie en fonction des ressources :
Pour son calcul, sont pris en compte :

  • les revenus annuels déclarés (pensions, retraites, revenus fonciers, etc.)
  • les revenus soumis au prélèvement libératoire (intérêts d’un compte sur livret, etc.).

Si le bénéficiaire vit en couple, les ressources du conjoint (mariage et PACS) ou du concubin sont également pris en compte.
En revanche, certains revenus ne sont pas pris en compte (retraite du combattant, pensions alimentaires …). L’APA est versée mensuellement, sauf si le besoin d’aide nécessite un effort particulier sur une période donnée.
À savoir : en cas d’hospitalisation, l’APA est maintenue pendant les 30 premiers jours, au-delà, elle est suspendue.

Le service prestataire

PERSONNES ÂGÉES

  • Caisse de retraite : si vous êtes retraité, une aide financière peut vous être attribuée. Nos services peuvent vous aider à constituer votre dossier et le transmettre à la caisse concernée.
  • CPAM : pour une prise en charge des soins palliatifs en cas de dépendance importante due à la maladie.
  • CNAV : pour une prise en charge des interventions effectuées auprès de personnes âgées sans ressource, souffrant de dépendance légère.
  • CESU : si vous êtes salarié ou retraité d’une entreprise, votre Comité d’Entreprise (CE) prend en charge tout ou partie du montant de la prestation, ce qui vous rend les services encore plus accessibles.
  • Mutuelle : si vous êtes adhérent à une mutuelle complémentaire, vous avez la possibilité de bénéficier du service d’une aide à domicile sur une période définie.

PERSONNES HANDICAPÉES

  • Centres médico-sociaux : possibilité d’une aide financière pour accompagner vos enfants lors de leurs déplacements vers leur lieu d’accueil.
  • Allocation Education Spécialisée (AES) : destinée aux enfants à charge de moins de 20 ans et prise en charge par la MDPH.
  • Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP) : destinée à financer l’aide d’une tierce personne qui vous aidera dans l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne. Vous devez être titulaire d’une pension d’inaptitude au travail ou d’une pension vieillesse.
  • Allocation Adultes Handicapés (AAH) : destinée aux personnes handicapées aux ressources modestes. Le taux d’incapacité MDPH doit être au moins égal à 80%, ou la personne doit être en incapacité de travailler.

Le service mandataire

Tous les adhérents peuvent bénéficier d’une déduction fiscale correspondant à 50% des sommes payées à « VIE ET JEUNESSE » dans la limite du plafond prévu par la loi des finances.
Une exonération totale des charges patronales de Sécurité Sociale est également prévue pour les personnes âgées ou handicapées, sous certaines conditions (âge, situation sociale).

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions étudier les avantages dont vous pourriez bénéficier.


Fatal error: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 7018470 bytes) in /var/www/html/wp-includes/wp-db.php on line 1978